Un astéroïde va frôler la terre le 4 février

Illustration Le Parisien

Encore un titre dans la presse écrite qui fait peur : « Un astéroïde va frôler la terre le 4 février » selon Le Parisien.

Et il paraît que Thomas Perket est allé dans l’espace. Il convient de relativiser…

Comme je l’ai fait pour d’autres rencontres d’astéroïdes avec la terre, considèrons que celle-ci est un ballon sur un terrain de football. C’est quelque chose de concret pour tout un chacun. La lune est alors une balle de tennis située à 6,50 mètres du ballon.

L’astéroïde dont on parle aujourd’hui a pour diamètre 0,02 mm – soit un diamètre inférieur à celui d’un cheveu -, et il va, soit disant, frôler le ballon de football à une distance de 73 mètres de celui-ci. C’est à se demander si les journalistes savent ce que signifie le mot « frôler ».

Pesket, lui, ne s’est pas éloigné du ballon de football de plus de 7 mm. Quand au soleil, c’est une sphère de 24 mètres de diamètre, située à 2,6 kilomètres du ballon.

Une réflexion au sujet de « Un astéroïde va frôler la terre le 4 février »

  1. Et Mars alors ? … puisque la planète est d’actualité avec le lancement de la Falcon Heavy de Space X, hier soir. Eh bien Mars serait une balle pour chien (11 cm de diamètre), tournant autour de la sphère/soleil de 24 mètres, à près de 4 km de distance. Autrement dit, au mieux à 1,4 km du ballon/terre, au plus à 6,6 km lorsque les eux planètes sont en opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *